Assainissement du métro de Milan

Drytech a imperméabilisé certaines sections du métro de Milan pendant la fermeture du service de nuit, sans interférer ainsi avec la circulation normale des trains.

Les interventions ont été réalisées avec des injections de résine expansive DRYflex dans les joints entre la dalle et la voûte inversée, sur toute l’épaisseur de la structure béton du tunnel.

La résine DRYflex est efficace même en présence d’eau sous pression. Cela a rendu l’intervention possible malgré l’ampleur énorme des infiltrations.

La ligne 2 du MM a été construite entre la fin des années 1960 et les années 1970 sans étanchéité, car la nappe phréatique était beaucoup plus profonde. La fin de l’activité manufacturière milanaise dans les années 1980 a réduit la consommation d’eau et relevé le niveau de la nappe phréatique jusqu’aux tunnels de la ligne 2.

Les fuites sont contrôlées par des systèmes de pompage fonctionnant 24 heures sur 24, mais pendant les périodes de fortes pluies, certaines sections sont inondées. Une série d’interventions d’étanchéité a ainsi été décidée dans certains tunnels, réalisée par Drytech entre une et cinq heures du matin.

Assainissement du métro d’Alger

Drytech a réhabilité 5 tunnels et 5 stations du métro d’Alger, pour un total de 4 km.

La proximité de la mer expose la structure à une nappe phréatique de 6 à 8 mètres.

Pendant la phase de construction, divers systèmes ont été utilisés pour imperméabiliser les tunnels et les gares, mais aucun d’entre eux n’a réussi à garantir une étanchéité à 100%.

D’où la nécessité d’une réorganisation définitive. Le ministère algérien des transports a chargé l’Eurometro Society – des consultants londoniens spécialisés dans le secteur du métro – d’identifier une solution au problème des infiltrations.

Après une enquête mondiale, Eurometro a proposé le système de restauration Drytech, basé sur des injections depuis l’intérieur de la structure en résine acrylique DRYflex.

Le tunnel de la ligne 1 est constitué de voussoirs en béton étanche de 10 mètres de long, reliés par 2 joints de reprise entrecoupés d’un joint de mouvement antisismique.

Des rubans Waterstop ont été insérés dans les joints, qui n’ont fonctionné que dans 45% des joints.

Les joints des structures adjacentes, des gares, des conduits de ventilation etc., ont été à la place imperméabilisés avec des profilés expansifs en bentonite, dont la dilatation s’est toutefois avérée limitée par rapport au retrait du béton.

Même les tirs de jets aux prises d’air montraient des infiltrations.

Les changements thermiques auxquels ils sont naturellement exposés produisent des mouvements structurels qui fendent le polyuréthane utilisé pour les imperméabiliser.

Le polyuréthane, en effet, étant semi-rigide et adhésif, subit les mouvements de la structure et, lorsqu’ils sont particulièrement volumineux, il se fissure ou perd son adhérence.

Enfin, des fissures de retrait se sont produites dans le béton qui représentaient autant de points de perméabilité de la structure.

La rénovation Drytech a été cataloguée avec le système REAL de Sir of Turin.
L’application crée une reconstruction virtuelle de la structure, avec toutes les informations relatives à l’intervention d’assainissement.

Une radiographie qui permet une consultation rapide et interactive des images et des données relatives aux interventions individuelles réalisées.

Piscine suspendue, Ascona

Surplombant le lac Maggiore, immergé dans les bois au-dessus d’Ascona, la maison avec une piscine suspendue conçue et conçue par l’ingénieur Bonalumi pour lui-même.

La piscine occupe une partie du dernier étage et, depuis l’eau, la vue s’étend sur tout le lac.

Le fond de la piscine est la dalle de la chambre principale.

La structure est une Cuve Drytech en béton apparent étanche, avec le bord de la piscine entièrement recouvert du revêtement étanche Drycoat.

Projet: Pianifica SA, Locarno

Piscine et jardin aquatique, Vernate

Piscine à débordement entourée d’un jardin aquatique, également à débordement.

Avec une vue imprenable sur le lac de Lugano, cette piscine suggestive est un Cuve Drytech avec trois murs contre le sol et un – côté lac – complètement exposé.

Projet: Franzi et Canetta Architectes, Noranco

Centre de contrôle AlpTransit, Pollegio

Le Pollegio Operation Center gère le trafic ferroviaire des tunnels de base du Gothard et du Monte Ceneri.

Connu sous le nom de « Le Périscope » pour son architecture futuriste, le POC est l’un des quatre centres opérationnels des CFF en Suisse, avec les centres ultramodernes de Lausanne, Olten, Zurich.

La hauteur et la forme du bâtiment sont la réponse architecturale à deux contraintes fonctionnelles. Le POC marque et déclare l’entrée du tunnel de base du Saint-Gothard. C’est un symbole. Pour être perçu comme tel par le chemin de fer et l’autoroute il a été aménagé en hauteur.

La seconde contrainte est l’incompatibilité dimensionnelle entre la régie et le type d’immeuble de bureaux, ce qui a conduit à accepter le contraste et à l’exprimer de manière radicale. Ainsi, la dalle double hauteur de la salle de contrôle se greffe sur un tronc d’espace bureau, disposé en diagonale sur le lot.

Le POC apparaît donc comme un objet sculptural animé par une torsion entre les deux volumes. Vu d’un véhicule en mouvement, il se transforme, change ses proportions et offre différents états d’équilibre.


Client: section logistique du canton du Tessin

Projet: Architecte Bruno Fioretti Marquez, Berlin

Structure: Ing. Borlini & Zanini, Pambio Noranco

Construction: CSC, Lugano

Imperméabilité: Drytech Tessin, Bedano

Cuve Drytech: 711 m²

CPC Gym, Chiasso

Le double gym CPC à Chiasso est la victoire de la légèreté sur le poids, de l’interaction sur la séparation, de la flexibilité sur la rigidité.

La dualité entre le podium et le volume de couverture de la pièce est définie par un détachement, produit par un appui ponctuel sur les quatre côtés.

A travers cette suspension, le volume monolithique apparaît très léger, au point de sembler retenu – plutôt que soutenu – par les quatre V de la structure.

Le détachement relie l’espace intérieur aux éléments urbains et naturels qui entourent le gymnase. Une interaction qui le place dans le contexte du campus scolaire et culturel, tissant des relations diverses avec les éléments singuliers du lieu.

Le bâtiment réagit à différentes situations et divergences topographiques. Au nord, il dispose d’une terrasse d’accès, par rapport aux bâtiments scolaires et d’accès depuis le parking public. Au sud, une volée de marches par rapport au petit jardin. Une délimitation du domaine routier et de la place existante à l’est.

Enfin, il est au même niveau que le m.a.x Museum et le Spazio Officina, partageant leur vocation publique.

Le podium est un Cuve Drytech. L’isolation des façades intérieures est protégée par une lame de bois apparente en partie basse et par un panneau acoustique en partie haute.

D’un point de vue énergétique, le bâtiment répond aux critères de la norme Minergie.


Client: Section Logistique du Canton du Tessin

Projet: Architectes Nicola Baserga et Christian Mozzetti, Muralto

Structure: Ingénieurs Andrea et Eugenio Pedrazzini, Lugano

Construction: Mafledil, Osogna

Imperméabilisation: Drytech Tessin, Bedano

Cuve Drytech: 2’128 m²

Hôpital Sant’Anna, Como

Le nouvel hôpital Sant’Anna de Côme est situé sur une superficie de plus de 80 000 m² au sud de la ville de Côme et à quelques centaines de mètres du siège de Drytech Italia.

L’hôpital de Côme a deux étages souterrains exposés à un volet de 2 mètres, qui abritera également les blocs opératoires.

L’imperméabilisation a été réalisée avec le Drytech Tank System qui, entre autres, de par ses caractéristiques de construction et son organisation, a assuré une réduction significative en jours du budget global du chantier.

Les activités du Cuve Drytech System, en effet, sont parallèles aux autres du chantier de sorte que, de fait, l’élément d’étanchéité a été retiré du calendrier de travail.

Pour supporter le poids de la structure, le site du chantier a été consolidé avec environ 4000 poteaux en béton armé, avec une profondeur variant entre 20 et 30 mètres.

Les poteaux ont été jetés dans des chemises enfoncées dans le sol avec des micro-explosions.

Client: Infrastructures Lombard

Projet: Euro-Projet

Structure: Ingénieur Franco Mola, Milan

Consortium: Consorzio S.AN.CO

Ville del la mer, Savona

Une excellente nouvelle car le ciel arrive de la mer.

Le centre résidentiel La Ville sur la Mer à Savone, en effet, se réchauffe en hiver et se rafraîchit en été en exploitant la température de la mer.

L’usine est à zéro émission et, utilisant une ressource renouvelable et gratuite, apporte une solution définitive aux problèmes de pollution atmosphérique et à la flambée des coûts des sources d’énergie fossiles.

Le complexe de logements Savonate a été construit par Meraviglia Spa de Bulgarogrosso (CO) et a été conçu par les studios de design Technion Srl et Ellevi di Lecco.

Les 120 appartements sont desservis par un système de chauffage relié à une sortie de mer, construit sur la jetée de bloc face au complexe.

Le principe de base du système est la température sensiblement constante de l’eau de mer (environ 18° sur cette portion de côte).

Les tuyaux du système de chauffage et de climatisation du bâtiment passent sous terre jusqu’à la prise d’eau de mer, où se trouve la pompe à chaleur, qui utilise l’eau de mer comme source ou comme dissipateur thermique.

Le transport de l’énergie thermique s’effectue à travers la même eau. Eau aspirée de la mer, amenée jusqu’à l’échangeur de chaleur et donc rejetée.

Le système a un bilan énergétique positif : il fournit plus d’énergie (chaleur) que l’électricité nécessaire à son fonctionnement (le rapport est d’au moins 1 à 4 ou plus, jusqu’à 1 à 6).

En plus de la prise d’eau de mer, les deux étages du parking souterrain de La Ville sur la Mer sont également réalisés avec la Cuve Drytech, qui est exposé à une nappe phréatique de 5 mètres, comme le montre la pression du jet qui sort du puits de la pompe dans la troisième image.

Borgo alla Marina, Gênes

La reconversion de la zone industrialo-portuaire, à l’ouest de l’aéroport de Gênes, implique également la construction du complexe résidentiel Borgo Alla Marina (www.marinagenova.it).

200 appartements de prestige, avec couchettes et garage relatifs, donnant sur un nouveau port touristique.

Sous les bâtiments et la place, en contact direct avec l’eau de mer, le parking couvert pour les résidents est construit avec la Cuve Drytech.