Réservoirs étanches préfabriqués, Loano

Les réservoirs de carburant de la station-service du nouveau port touristique de Loano ont été construits à terre par la société PB Lavori Marittimi Srl d’Ancône avec le Drytech Tank System.

La construction de réservoirs préfabriqués a l’avantage d’un traitement plus pratique et d’un standard de qualité plus élevé, puisque le jet dans l’eau produit souvent des nids de gravier, indépendamment de l’expertise et des soins des techniciens de plongée.

Lorsque le transport ne constitue pas un obstacle, la citerne préfabriquée est donc privilégiée.

Les réservoirs ont été construits sur le quai de la zone du chantier naval du nouveau port de Loano et Drytech Engineering a collaboré avec l’ingénieur en structure dès la phase de conception, pour les aspects liés à l’étanchéité et aux problèmes de transport des réservoirs.

Réalisés en béton étanche classe d’exposition XS2 (constructions immergées en milieu marin), les réservoirs ont à nouveau été injectés au sol avec de la résine acrylique DRYflex, qui a imperméabilisé les joints et les fissures de retrait par pression.

Nous avons ensuite procédé au levage et au lancement en coulant.

Les 4 réservoirs ont ensuite été soudés avec une coulée de couronnement.

De plus, ce joint, préparé avec le canal d’injection DRYset, a été imperméabilisé sur toute son épaisseur avec la résine DRYflex.

Après vidange, il a donc été possible d’effectuer le test final.

Le système Drytech dans son ensemble, et la résine DRYflex en particulier, doit assurer l’imperméabilité aux éléments agressifs tels que l’eau de mer.


Construction: PB Maritime Works, Ancône

Imperméabilisation: Drytech Italie, Como

Passage inférieur du chemin de fer Trenord, Saronno

Comment ouvrir une route sans en fermer une autre? Le tracé d’une nouvelle section des chemins de fer du Trenord croise la ligne Milan-Varese à Saronno Sud.

Le passage souterrain qui permet la traversée a été construit en seulement 6 jours et sans interrompre le trafic ferroviaire de la ligne ci-dessus.

La technique top down ou de Berlin a été adoptée. Dans un premier temps, des micropieux ont été plantés dans le sol pour former les cloisons des deux culées du passage inférieur.

Une section de la voie a été supprimée, amenant le trafic à l’autre.

Ensuite, le creusement et le coulage de la semelle de béton étanche Drytech ont été effectués, reposant sur les cloisons et préparés avec les éléments de contrôle de fissure DRYset.

L’ensemble de l’opération s’est déroulé en seulement trois jours, au terme desquels la piste a été restaurée.

La procédure a donc été répétée sur l’autre piste. Trois jours plus tard, la ligne est revenue à pleine capacité, les deux voies étant ouvertes.

Nous avons ensuite procédé au creusement sous la semelle, au coulage du plancher de la plate-forme du passage inférieur et enfin au coulage du revêtement, directement contre les micropieux.

Lorsque le béton a mûri, les joints, les trous et les fissures programmées ont été injectés avec de la résine DRYflex qui, en se dilatant, les a scellés par pression.

Drytech Engineering a fourni des conseils sur les aspects liés à l’étanchéité, en collaboration avec l’ingénieur en structure déjà dans la phase de conception du passage inférieur.


Propriété: Trenord Chemin de Fer, Milan

Structure: Studio I.R. Ingénieurs rejoints – Ing. Giuseppe Barbagallo, Catane

Entrepreneur: SALCEF Spa, Rome

Imperméabilisation: Drytech Italia, Montano Lucino

Cuve Drytech: 1’800 m²

Hôpital Sant’Anna, Como

Le nouvel hôpital Sant’Anna de Côme est situé sur une superficie de plus de 80 000 m² au sud de la ville de Côme et à quelques centaines de mètres du siège de Drytech Italia.

L’hôpital de Côme a deux étages souterrains exposés à un volet de 2 mètres, qui abritera également les blocs opératoires.

L’imperméabilisation a été réalisée avec le Drytech Tank System qui, entre autres, de par ses caractéristiques de construction et son organisation, a assuré une réduction significative en jours du budget global du chantier.

Les activités du Cuve Drytech System, en effet, sont parallèles aux autres du chantier de sorte que, de fait, l’élément d’étanchéité a été retiré du calendrier de travail.

Pour supporter le poids de la structure, le site du chantier a été consolidé avec environ 4000 poteaux en béton armé, avec une profondeur variant entre 20 et 30 mètres.

Les poteaux ont été jetés dans des chemises enfoncées dans le sol avec des micro-explosions.

Client: Infrastructures Lombard

Projet: Euro-Projet

Structure: Ingénieur Franco Mola, Milan

Consortium: Consorzio S.AN.CO

Ville del la mer, Savona

Une excellente nouvelle car le ciel arrive de la mer.

Le centre résidentiel La Ville sur la Mer à Savone, en effet, se réchauffe en hiver et se rafraîchit en été en exploitant la température de la mer.

L’usine est à zéro émission et, utilisant une ressource renouvelable et gratuite, apporte une solution définitive aux problèmes de pollution atmosphérique et à la flambée des coûts des sources d’énergie fossiles.

Le complexe de logements Savonate a été construit par Meraviglia Spa de Bulgarogrosso (CO) et a été conçu par les studios de design Technion Srl et Ellevi di Lecco.

Les 120 appartements sont desservis par un système de chauffage relié à une sortie de mer, construit sur la jetée de bloc face au complexe.

Le principe de base du système est la température sensiblement constante de l’eau de mer (environ 18° sur cette portion de côte).

Les tuyaux du système de chauffage et de climatisation du bâtiment passent sous terre jusqu’à la prise d’eau de mer, où se trouve la pompe à chaleur, qui utilise l’eau de mer comme source ou comme dissipateur thermique.

Le transport de l’énergie thermique s’effectue à travers la même eau. Eau aspirée de la mer, amenée jusqu’à l’échangeur de chaleur et donc rejetée.

Le système a un bilan énergétique positif : il fournit plus d’énergie (chaleur) que l’électricité nécessaire à son fonctionnement (le rapport est d’au moins 1 à 4 ou plus, jusqu’à 1 à 6).

En plus de la prise d’eau de mer, les deux étages du parking souterrain de La Ville sur la Mer sont également réalisés avec la Cuve Drytech, qui est exposé à une nappe phréatique de 5 mètres, comme le montre la pression du jet qui sort du puits de la pompe dans la troisième image.

Borgo alla Marina, Gênes

La reconversion de la zone industrialo-portuaire, à l’ouest de l’aéroport de Gênes, implique également la construction du complexe résidentiel Borgo Alla Marina (www.marinagenova.it).

200 appartements de prestige, avec couchettes et garage relatifs, donnant sur un nouveau port touristique.

Sous les bâtiments et la place, en contact direct avec l’eau de mer, le parking couvert pour les résidents est construit avec la Cuve Drytech.