Assainissement du métro d’Alger

Drytech a réhabilité l'étanchéité de 5 tunnels et 5 stations du métro d'Alger, colmatant plus de 4 km de tunnels souterrains.

Drytech a réhabilité l’étanchéité de 5 tunnels et 5 stations du métro d’Alger, colmatant plus de 4 km de tunnels souterrains.

La proximité de la mer expose la structure à une nappe phréatique de 6 à 8 mètres.

Pendant la phase de construction, divers systèmes ont été utilisés pour imperméabiliser les tunnels et les gares, mais aucun d’entre eux n’a réussi à garantir une étanchéité à 100%.

D’où la nécessité d’une réorganisation définitive. Le ministère algérien des transports a chargé l’Eurometro Society – des consultants londoniens spécialisés dans le secteur du métro – d’identifier une solution au problème des infiltrations.

Après une enquête mondiale, Eurometro a proposé le système de restauration Drytech, basé sur des injections depuis l’intérieur de la structure en résine acrylique DRYflex.

Le tunnel de la ligne 1 est constitué de voussoirs en béton étanche de 10 mètres de long, reliés par 2 joints de reprise entrecoupés d’un joint de mouvement antisismique.

Des rubans Waterstop ont été insérés dans les joints, qui n’ont fonctionné que dans 45% des joints.

Les joints des structures adjacentes, des gares, des conduits de ventilation etc., ont été à la place imperméabilisés avec des profilés expansifs en bentonite, dont la dilatation s’est toutefois avérée limitée par rapport au retrait du béton.

Même les tirs de jets aux prises d’air montraient des infiltrations.

Les changements thermiques auxquels ils sont naturellement exposés produisent des mouvements structurels qui fendent le polyuréthane utilisé pour les imperméabiliser.

Le polyuréthane, en effet, étant semi-rigide et adhésif, subit les mouvements de la structure et, lorsqu’ils sont particulièrement volumineux, il se fissure ou perd son adhérence.

Enfin, des fissures de retrait se sont produites dans le béton qui représentaient autant de points de perméabilité de la structure.

L’intervention de assainissement Drytech pour l’étanchéité du Métro d’Alger a été cataloguée avec le système REAL de Monsieur de Turin.

L’application crée une reconstruction virtuelle de la structure, avec toutes les informations relatives à l’intervention d’assainissement.

Une radiographie qui permet une consultation rapide et interactive des images et des données relatives aux interventions individuelles réalisées.

Hôtel Il Sereno, Torno

La symbiose entre l'Hôtel Il Sereno di Torno et le lac de Como a commencé dès la pose de la première pierre. Le design hôtel est littéralement sorti des eaux du Lario.

La symbiose entre l’Hôtel Il Sereno di Torno et le lac de Como a commencé dès la pose de la première pierre. Le design hôtel est littéralement sorti des eaux du Lario.

La charmante route de campagne qui mène à l’hôtel n’est en effet pas praticable par les poids lourds, donc tout le matériel pour la construction est arrivé par lac à bord de péniches.

Le dominus de ce chantier complexe était l’architecte Fabio Curcio Valentini, directeur de la construction et coordinateur du projet architectural de Patricia Urquiola, qui a également créé le design intérieur contemporain de l’hôtel de luxe.

La construction a été consolidée avec des poteaux placés dans l’eau, et la zone dédiée aux systèmes techniques a été obtenue en creusant dans la roche granitique sans utiliser d’explosifs, jusqu’à une profondeur de sept mètres sous le niveau du lac et en créant les structures étanches avec le système de Cuve Drytech.

L’ancien quai a été intégré au nouveau bâtiment de quatre étages hors sol et deux étages souterrains.

L’aile au bord du lac vers Como abritait le garage souterrain et la piscine extérieure chauffée, également une Cuve Drytech et recouvert de pierre karstique brésilienne.

Project et Interior Design: Architetto Patricia Urquiola, Milano

Supervision de construction: Architetto Fabio Curcio Valentini, Como

Garden Design: Patrick Blanc, Parigi

Structure: Studio Faber, Parma

Construction: Costruzioni Carboncini & C., Lomazzo – Setten Genesio, Oderzo

Cuve Drytech: 4’335 m²

Tour piézométrique Vetropack, Corsico

château d'eau de l'usine Vetropack en Corsico

Drytech a restauré le château d’eau de l’usine Vetropack en Corsico avec des injections de résine d’étanchéité réalisées de l’extérieur, sans avoir à vider le fût.

La réserve d’eau d’incendie était ainsi garantie aux installations industrielles en cycle continu et l’entreprise n’avait pas à louer de citerne pour les pompiers.

Avec le système Drytech, il n’est plus nécessaire de plonger dans les barils, avec toutes les implications logistiques et de sécurité qui y sont liées.

Pour l’intervention, les techniciens de Drytech ont utilisé un échafaudage déjà mis en place par une entreprise pour restaurer la surface extérieure de la tour.

Normalement, le système de assainissement Drytech permet l’utilisation pratique de plates-formes aériennes, avec une économie conséquente sur les coûts et le temps pour la mise en place de l’échafaudage.

Client:  Vetropack, Corsico

Assainissement: Drytech Italie, Como