Gioia Garden, Milan

Plus qu’un dialogue, un câlin. L’architecte Diego Fumagalli a conçu les résidences Gioia Garden 1 et 2 en partant des caractéristiques stylistiques du palais milanais classique avec lequel elles bordent. Il a créé une continuité architecturale faite de citations et de références, qui harmonise la relation entre les deux bâtiments, mettant en valeur leurs différences formelles. À partir de cette connexion, les bâtiments de via Melchiorre Gioia 177/179 développent leur propre identité architecturale, s’intégrant parfaitement dans le contexte.

Au point de contact entre les deux bâtiments, la hauteur des volumes a été respectée et, dans Gioia Garden 1 et 2, les cordons des niveaux résidentiels sont à peine mentionnés, pour masquer les légères différences de hauteur des étages par rapport à le bâtiment historique.

Une fois la continuité avec l’existant établie, l’architecture du nouveau bâtiment dévoile tout son caractère : avec l’articulation de la façade à travers les volumes des terrasses et les profonds retraits des jardins d’hiver ; avec les jardins suspendus qui parsèment le bâtiment à différents niveaux; avec les trois étages supplémentaires, progressivement en retrait de la façade principale.

Le volume le plus haut contient lui-même une référence supplémentaire, reprenant les volets horizontaux qui caractérisent l’architecture du XIXe siècle.

En raison de la présence de l’aquifère et de la proximité du Naviglio della Martesana, toutes les structures souterraines, y compris les garages, ont été construites avec une Cuve Drytech de 2’753 m2.

Projet: Architecte Diego Fumagalli, Milan

Structure: Ingénierie STG, Milan

Construction: Domus Service CO, Milan

Cuve Drytech: 2’753 m2